Les BTS GF 1ère année en tournée d’immersion dans l’Allier

8 janvier 2020
Les BTS GF visitent une tonnellerie avec Philippe GRILLOT
(Ateliers Centre France à SANCOINS-18)

Le lundi 18 novembre 2019, les étudiants de 1ère année en BTS GF ont quitté le Lycée forestier de Meymac pour se rendre dans l’Allier. Au programme : une tournée d’immersion autour de la production et transformation de bois de qualité.

Ils ont tout d’abord visité la scierie BOURDIER située à Lurcy-Levis, une société familiale spécialisée dans le chêne de qualité. Ils ont été accueillis par Guillaume DJAFRI, cogérant de l’entreprise, acheteur de bois de chêne et Camille BOURDIER, responsable de la production : essentiellement des plots, avivés et charpentes haut de gamme. La sélection des bois y est drastique car une partie importante de la production est exportée vers l’Angleterre, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche et l’Australie, entre autres. Guillaume DJAFRI a insisté auprès des étudiants sur la nécessité d’un savoir-faire, du respect du matériau bois et de la volonté de présenter au client des produits irréprochables. Les étudiants ont pu accéder à l’atelier fendage où les billons à merrains sont fendus en quartiers dans le sens du fil du bois afin de réaliser des douelles, pièces constitutives des tonneaux de vin. Pour faire 1m3 de douelles, il faut 5m3 de chêne. Avec 1 m3 de douelles on peut réaliser jusqu’à 11 tonneaux.

Le lendemain, les étudiants avaient rendez-vous avec Philippe GRILLOT des Ateliers Centre France à SANCOINS (18), une société de tonnellerie. De l’arrivée des douelles à l’atelier, jusqu’à l’expédition des barriques, les étudiants ont pu voir les différentes étapes de fabrication. Amour de son travail, respect du matériau, implication et perfectionnisme sont les qualités nécessaires mises en avant par le responsable de cette entreprise.

Puis les étudiants ont rencontré Monsieur MONNIER, propriétaire d’une forêt privée de 900 ha, en présence d’Adrien BAZIH, ingénieur CRPF sur la commune de Pousy-Mesangy. Ils ont été sensibilisés au rôle des techniciens forestiers du CRPF dans la gestion de massifs privés. Les étudiants ont pu participer à différents ateliers d’initiation à la sylviculture du chêne, la futaie irrégulière, la surface terrière, la pédologie, la desserte et le volume des arbres, tout en abordant des aspects économiques sur le commerce du bois.

Enfin le voyage d’étude s’est conclu dans la forêt historique de Tronçais, couvrant 10500 Ha. Il s’agit d’une futaie régulière de chênes sessiles de 25 à 250 ans d’âge pour les plus belles parcelles. François GARNIER, technicien forestier, a présenté le rôle économique de cette forêt qui permet à l’Office National des Forêts de vendre des bois de qualité dont la notoriété est reconnue sur le plan international et dont les prix peuvent monter jusqu’à 1000 € le m3. Les étudiants ont notamment visité une parcelle de chênes plantés en 1806, constituant la futaie COLBERT 2, qui leur a permis de comprendre la sylviculture nécessaire à la croissance d’arbres de qualité, l’existence d’un sous-étage afin que le chêne ait la tête au soleil et le tronc à l’ombre. Ce fut un voyage d’étude très riche et formateur autour de la sylviculture de bois de qualité et leur transformation grâce aux savoir-faire français.